Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 01:57

bacharpaixguerre--Custom---2-.jpgsyrialight.com - Bachar al-Assad, Président syrien, a déclaré que l’ombre de la paix réelle est en train de s’éloigner de la région, et les probabilités de la confrontation et de la guerre augmentent, faisant observer, que celui qui croit que la Syrie va négocier ses territoires occupés, se fait des illusions.


Dans un message adressé à la revue "l’armée du peuple", Bachar al-Assad a laissé entendre à l’adresse des forces armées syriennes, à l’occasion du 65ème anniversaire de la constitution de l’armée, "celui qui croit que la Syrie peut marchander sur ses constantes, se trompe, c’est qu’elle est intimement convaincue que le prix de la ténacité et de la résistance, quel qu’il soit, demeure de loin moins important que celui de la résignation et de la capitulation".

Le Président syrien a ajouté que "l’arbitraire n’est pas une preuve de force, même s’il a atteint un niveau sans précédent, mais révèle enlisement, trouble et vision brouillée".

Dans sa vision pour la paix, Bachar al-Assad a réitéré que "celle-ci requiert une restitution totale des territoires occupés en juin 1967". Et d’insister : "nous affirmons au monde entier que nous aspirons à une paix juste, en vue d’instaurer les fondements de sécurité et de stabilité dans cette région névralgique du monde. Notre condition à cela est le recouvrement de tous nos droits spoliés, conformément à la légalité internationale".

Bachar al-Assad a déclaré que "le principal attribut de la paix est la préservation de la dignité et de la souveraineté, en ne renonçant pas à un atome de territoire, ou à une goutte d’eau".
Il a encore relevé que "les droits des peuples leur appartiennent à eux seuls et ne deviennent pas caducs par l’ancienneté", affirmant que "la libération du Golan est un droit qui habite les Syriens, peuple, armée et direction, aux tréfonds de leur âme".

En 2008, quatre rounds de négociations indirectes ont eu lieu entre la Syrie et Israël par une médiation turque, en vue d’un règlement de la question du Golan, mais la Syrie a annoncé, par la voix de son Président, l’arrêt de ces pourparlers, pendant la dernière agression israélienne contre la bande de Gaza.  

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/bachar-al-assad-la-paix-seloigne-la-guerre-sapproche/id-menu-957.html http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/bachar-al-assad-la-paix-seloigne-la-guerre-sapproche/id-menu-957.html

Partager cet article

Repost 0
Published by preparez.vous.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

header article tmpphpLAiD9b

 

     "La lutte politique qui aboutit à la victoire d'un candidat, avec, par exemple 51% de l'ensemble des voix des électeurs, conduit à un système dictatorial, mais sous un déguisement démocratique. En effet, 49% des électeurs sont gouvernés par un système qu'ils n'ont pas choisi, et qui, au contraire, leur a été imposé. Et cela c'est la dictature. Cette lutte politique peut aussi aboutir à la victoire d'un appareil ne représentant que la minorité, notamment lorsque les voix des électeurs se répartissent sur un ensemble de candidats dont l'un obtient plus de voix que chacun des autres considéré à part. Mais si l'on additionnait les voix obtenues par les « battus », cela donnerait une large majorité. Malgré cela, c'est celui qui a le moins de voix qui est proclamé vainqueur, et son succès est considéré comme égal et démocratique ! Mais en réalité il s'instaure une dictature sous des apparences démocratiques. Voilà la vérité sur les régimes politiques qui dominent le monde actuel. Leur falsification de la vraie démocratie apparaît clairement: ce sont des régimes dictatoriaux."   Mouammar KADHAFI

. "La démocratie directe, quand elle est mise en pratique, est indiscutablement et incontestablement la méthode idéale de gouvernement. Comme une nation, quelle que soit sa population, ne peut être rassemblée pour discuter, étudier et décider de sa politique, les sociétés sont détournées de la démocratie directe, qui est demeurée une idée utopique éloignée de la réalité. Elle a été remplacée par de nombreuses théories de gouvernement, telles que les assemblées parlementaires, les coalitions de partis, les référendums. Toutes ont conduit à isoler le peuple de l'activité politique, à usurper sa souveraineté, et à confisquer son pouvoir au profit d' « appareils de gouvernement » successifs et en conflit, qu'ils soient individu, classe, secte, tribu, Parlement ou parti."  Mouammar KADHAFI

. "La propriété pourrait bien changer de mains, le résultat serait le même: le travailleur demeure un salarié tant qu'il n'a pas été rétabli dans son droit sur sa propre production, et que celle-ci continue à être détournée au profit de la "collectivité" ou de l'employeur.La solution finale à ce problème consiste à abolir le salariat, par la libération de l'homme de l'asservissement dans lequel celui-ci le maintient." (Mouammar KADHAFI)

. "LE LOGEMENT est une nécessité pour l'homme et sa famille. Il ne doit appartenir à personne d'autre qu'à lui. Un homme n'est pas libre quand il habite une maison louée. En matière de logement, la politique suivie par les Etats a consisté à réglementer la location en bloquant ou en augmentant les loyers. La seule solution radicale et définitive est l'accession à la propriété. Dans la société socialiste, nul ne peut être maître des besoins de l'homme. Personne ne peut dans cette société, bâtir un logement autre que pour lui-même et ses héritiers. La maison de l'individu étant un de ses besoins fondamentaux, nul ne peut construire dans le but de louer."  Mouammar KADHAFI

Recherche

Liens